La cataracte correspond à l’opacification du cristallin, la “lentille” de l’œil.

Les principaux signes cliniques liés au développement d’une cataracte sont une baisse d’acuité visuelle, le plus souvent progressive, une sensation de brouillard, une diminution de la vision des contrastes, un éblouissement à la lumière ou une vision double.
Quand la cataracte devient gênante, il faut envisager une intervention chirurgicale appelée phaco-émulsification associant l’ablation du cristallin et la mise en place d’un lentille intra-oculaire (ou implant).

Bilan pré-opératoire

Après un bilan ophtalmologique complet (mesure de l’acuité visuelle, contrôle de la pression oculaire, examen à la lampe à fente et du fond de l’œil), une indication chirurgicale peut être décidée en fonction de la densité de la cataracte et de la gêne fonctionnelle.

Dans ce cas, un examen écho-biométrique par IOL-Master sera réalisé afin de déterminer la puissance et le type d’implant le mieux adapté à votre cas, dans la plupart des cas monofocal asphérique. Les résultats sont généralement très bons, permettant la récupération d’une bonne acuité visuelle de loin sans lunettes. Dans certains cas, la mise en place d’implants dits “premium” permettra également la correction de l’astigmatisme et de la presbytie.

Puis le chirurgien vous exposera la technique opératoire, ses avantages et ses risques (voir fiche d’information de la Société Française d’Ophtalmologie).

La programmation chirurgicale

L’assistante vous renseignera sur les modalités pratiques et administratives de votre intervention : bilan pré-opératoire, consultation d’anesthésie, préparation, heure d’arrivée, traitement post-opératoire.

L’intervention

Cette intervention se déroule dans le bloc opératoire de la clinique Majorelle dans de strictes règles d’aseptie chirurgicale sous anesthésie locale dite topique, en ambulatoire.
Votre séjour à la clinique sera d’environ 3 heures.

L’intervention, qui dure entre 10 et 20 minutes, est constituée de 2 étapes principales :
◾l’aspiration du cristallin par les ultrasons de la sonde de phacoémulsification
◾l’injection de l’implant intra-oculaire qui permet de restituer la puissance dioptrique du cristallin